jeudi, août 11, 2022

CARO : LE RENDEZ-VOUS BIMENSUEL

La CCI Martinique – représentant plus de 36.000 commerçants, industriels et entreprises – participe au développement économique de l’île. Elle lance des actions de coopération telles que le programme «TEECA» (Trade Enhancement for Eastern Caribbean) financé par les fonds CANAUX du programme Interreg Caraïbe, qui vise à renforcer les échanges commerciaux caribéens avec l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale.

L’ACTUALITÉ CARO

Le 27 septembre dernier, le Centre CARO a lancé ses activités en Guadeloupe, grâce à des fonds du programme Interreg V Caraïbe, avec la Chambre de Commerce et d’Industrie des Îles de Guadeloupe pour chef de file.

Présidé par Sir Dennis Byron, ancien Président de la Cour Caribéenne de Justice et du Tribunal Pénal International pour le Rwanda, le Centre CARO offre des services d’expertise, de médiation et d’arbitrage sur une zone couvrant 33 territoires de la Caraïbe. Il est dirigé par Marie-Camille Pitton, ancien Conseiller dans une institution d’arbitrage commercial leader.

Le Centre CARO correspond à la phase opérationnelle du projet OHADAC, dont l’objectif est d’harmoniser le droit des affaires de la Caraïbe.

Sa création représente l’aboutissement du travail d’experts internationaux, qui ont élaboré des services sur mesure pour la région.

Il propose ainsi, et notamment, des procédures d’arbitrage rapides, prévoyant l’intervention de l’arbitre dès sa saisine; des services de médiation projet adaptés aux besoins des entreprises et institutions; et un service de médiation d’urgence à mettre en place suite à la survenue d’une catastrophe naturelle, afin d’améliorer la résilience des territoires.

Pionnier dans son domaine, le Centre CARO est partenaire d’institutions clés soutenant son action dans la région Caraïbe et au-delà.

Fin 2021, le Centre CARO a pu ajouter à ses partenaires et soutiens la Chambre de commerce et d’Industrie de la Martinique, l’Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA) et la Caribbean Chambers of Commerce (CARICHAM).

Saviez vous que…

La Convention de New-York pour la reconnaissance et l’exécution des sentences arbitrales étrangères est notre botte secrète.

Entrée en vigueur le 10 juin 1958, elle est à ce jour ratifiée par 163 Etats dans le monde.

Avantage ? Sur le territoire de ces Etats, une sentence arbitrale peut être exécutée sans qu’il y ait besoin de démarrer une quelconque procédure de reconnaissance devant les tribunaux nationaux!

Eastern Caribbean) financé par les fonds CANAUX

du programme Interreg Caraïbe, qui vise à renforcer les échanges commerciaux caribéens avec l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale.

—–

FOCUS PAYS

La Guadeloupe

Dans le cadre de sa première édition, la CARO Newsletter met son siège à l’honneur.

Dite « l’île aux belles eaux » ou encore « l’île papillon », la Guadeloupe offre un environnement idéal pour le développement des énergies renouvelables.

Entre son taux d’ensoleillement annuel exceptionnel, ses alizés, ses rivières et la Soufrière (son volcan), tous les éléments sont réunis pour la transition des énergies fossiles aux énergies vertes.

Oscillant entre le solaire, l’éolien, la biomasse et la géothermie, c’est cette dernière qui démarque la Guadeloupe des îles voisines de la Caraïbe mais aussi de la France métropolitaine.

EVÉNEMENTS

LE RENDEZ-VOUS BIMENSUEL : Guadeloupe

Webinaire de présentation du Centre CARO organisé avec le MEDEF Guadeloupe. 

Formations aux services du Centre CARO dans les locaux du Centre. S’inscrire en écrivant à secretariat@carohadac.org

Le projet OHADAC est cofinancé par le programme INTERREG Caraïbes au titre du Fonds Européen de Développement Régional

- Advertisement -spot_img

More articles

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -spot_img

Latest article

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR