jeudi, août 11, 2022

Législatives : ‘’La Martinique Ensemble’’ entre dans la compétition

La Martinique Ensemble (LME) a récemment fait connaître ses candidats aux imminentes élections législatives. Dans deux circonscriptions sur quatre. Explications.

Ainsi les instances dirigeantes de la formation politique ont investi Ludovic Romain, 35 ans, et sa suppléante Kora Bernabé, 33 ans, pour la circonscription Centre, ainsi que Ruddy Duville, 47 ans, et sa suppléante Yvonne Tritz, 53 ans, pour la circonscription Sud. Une réalité de trentenaires, concernant le titulaire et sa suppléante dans le Centre, qui est d’ailleurs régulièrement soulignée par Catherine Conconne dans ses récentes communications médiatiques ; la secrétaire générale de La Martinique Ensemble ayant notamment indiqué qu’un « devoir de renouvellement » de notre vie politique a fait partie des « critères » ayant présidé à l’investiture de Kora Bernabé et Ludovic Romain car un tel désir de renouvellement et d’alternative (« avec des personnes nouvelles, en particulier des jeunes ») avait souvent émané des « très nombreux.ses martiniquais.es rencontré.e.s sur le terrain. » Quant à la circonscription Sud, ce sont les « performances extrêmement intéressantes, les scores brillants, extraordinaires*» selon Catherine Conconne, de Mme Tritz et M. Duville aux municipales de 2020 (respectivement au Marin pour l’une et au Diamant pour l’autre) qui ont notamment présidé au choix du titulaire et de sa suppléante. Un binôme de La Martinique Ensemble dans le Sud qui ne sera nullement une candidature « symbolique », assura en outre la secrétaire générale, mais dont « les résultats seront à la hauteur des enjeux ». Les urnes rendront compte de cette dernière affirmation.

« Quand on passe des deal, on se réduit… »

Yvonne Tritz

Pour autant, cette volonté affichée de renouvellement n’est pas exprimée, en termes de candidature(s) émanant de La Martinique Ensemble, pour les deux autres circonscriptions : celles du Nord et de Fort-de-France. Pourquoi ? Car en substance, LME n’en a pas (encore ?) les « forces », indiqua Catherine Conconne dans une récente communication. « Notre parti a été fondé en décembre dernier, donc il faut aussi faire l’état de nos forces et monter crescendo » a ainsi déclaré la secrétaire générale sur RCI, « (et) ne pas aller se crasher. » Voilà qui est clairement exprimé. Des propos qui indiquent, par ailleurs, que LME considère donc ne pas avoir de forces – hormis Catherine Conconne elle-même – à faire valoir sur Fort-de-France ;  la secrétaire générale du parti n’étant pas, on le sait, candidate sur cette circonscription ni sur aucune autre. Un choix que l’intéressée justifie publiquement comme l’expression d’un « devoir de loyauté et fidélité » à l’endroit des grands électeurs et électrices qui l’ont portée, en septembre 2017, sur les bancs du Sénat ; Catherine Conconne ayant indiqué qu’elle entendait par conséquent honorer ce mandat jusqu’à son terme (en septembre 2023) puis se représenter face aux dits électeurs et électrices, dans l’objectif d’un second engagement sénatorial. La secrétaire générale de LME de considérer, en outre, qu’une candidature de sa part à la députation aurait été un « mauvais signe » adressé à l’électorat, dans un « contexte » d’abstention récurrente et massive, et de forte défiance à l’endroit des femmes et hommes politiques du péyi.

Ruddy Duville (DR)

Quant aux « rumeurs » disant que cette non-candidature de Catherine Conconne sur Fort-de-France relevait d’un « accord » et autre « deal » avec la direction de son ancien parti, le PPM, la secrétaire générale de LME indiqua avoir connaissance de ces dires « depuis des semaines », avant de vite affirmer qu’elle n’était pas « une femme de ‘’deal’’, car quand on passe des ‘’deal’’, généralement on se réduit, on se tait, et surtout on accepte d’être dans une forme de soumission. » Fin de citation.

Mike Irasque

*Au second tour des municipales 2020, Ruddy Duville a été battu de 100 voix par l’actuel maire du Diamant, Hugues Toussay, et Yvonne Tritz l’a été de 239 voix par l’actuel maire du Marin, José Mirande. (MI) Crédits photos : Facebook LME.

- Advertisement -spot_img

More articles

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -spot_img

Latest article

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR