jeudi, août 11, 2022

Métavers : vers une crypto-société sans cash et sans CB

écrit par Ray Blanco 14 janvier 2022

[Le métavers se développe. Sa construction reposant – en partie – sur la blockchain et les cryptomonnaies, les paiements dématérialisés sont voués à se banaliser à mesure que son essor prendra de l’envergure. A l’instar des CB, qui ont peu à peu remplacé les espèces dans la plupart de nos achats, Bitcoin, Ethereum, Solana et autres monnaies virtuelles prendront-ils bientôt l’ascendant sur les autres moyens de paiement ? Bientôt le règne de la DeFi ? Cela est probable… enfin à quelques ajustements près…]

Aujourd’hui, les services financiers vont au-delà de l’économie de l’offre et de la demande

L’écosystème des cryptomonnaies progresse rapidement. Chaque jour, les échangent se réalisent à un rythme toujours plus effréné. Et, à terme, plus les cryptomonnaies entreront dans notre vie, plus les entreprises commenceront à les accepter en guise de paiement – de biens comme de services. Ainsi, comme les CB en leur temps, qui ont peu à peu remplacé les espèces (le « cash ») dans la plupart de nos achats, les monnaies virtuelles pourraient bien s’imposer dans notre quotidien.

En fait, en ce moment, nous nous situons à un moment particulièrement décisif. Une fenêtre de progression clé qui offrira une multitude de nouvelles opportunités sur les cinq, dix et quinze ans à venir.

« Le changement est permanent, même si beaucoup de monde ressent de l’appréhension. La plupart des gens apprécient le côté pratique et la rapidité. Aujourd’hui, les services financiers vont au-delà de l’économie de l’offre et de la demande, et la sécurité et la confiance consolident tout un univers de relations humaines (facilitées, et non remplacées, par la technologie) », a déclaré Ian Gertler, leader d’opinion dans l’univers de la blockchain.

En effet, les technologies s’améliorant sans cesse, les actifs physiques et numériques sont à un point d’intersection. De quoi soutenir des tendances telles que le métavers, lesquelles sont appelées à innerver, bientôt, tous les aspects de notre quotidien, à l’image d’Internet aujourd’hui.

Vers une banalisation des paiements en cryptomonnaies

Naturellement, plus les biens et services évolueront vers la vente en ligne, plus nous nous éloignerons des systèmes de paiement physiques. Une étude britannique montre déjà que les paiements en espèces ont diminué de 35 % depuis le début de la pandémie de COVID-19.

A terme, les paiements impliqueront un échange de cryptomonnaies

Mais, même avant cela, la volonté de réaliser des paiements numériques simples et rapides avait créé l’environnement permettant à des services comme PayPal de prospérer. A présent, la majorité des consommateurs règlent leurs achats via ces services de paiement numériques. Et on le doit énormément à l’essor du commerce en ligne.

Actuellement, il ne fait aucun doute, d’énormes capitaux affluent vers les cryptomonnaies. Et, c’est un fait, les monnaies virtuelles sont dans tous les esprits. Tenez, par exemple, les Lakers jouent désormais [dans un stade rebaptisé] « Crypto.com Arena ». C’est anecdotique, certes, mais c’est aussi particulièrement révélateur que quelque chose se joue bien sur ce segment.

Plus encore depuis que tout le monde à le mot métavers à la bouche. D’ailleurs, si l’on prend en compte le fait que la construction de ce dernier repose – en partie – sur la technologie blockchain, on peut tout à fait se figurer que la plupart des paiements impliqueront dans un futur proche un échange de cryptomonnaies.

Des possibilités infinies mais des ajustements nécessaires

Avant de poursuivre, il ne me semble pas inutile de rappeler que le but initial de la blockchain – par définition décentralisée – était de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Que l’on parle de gouvernements, de banques ou du grand public. Et ce, dans le sillage de la crise de l’immobilier et du mouvement Occupy Wall Street. C’est l’idée de la finance décentralisée (ou DeFi).

Bref, quoi qu’il en soit, à ce stade, certaines choses devront tout de même changer avant que les paiements en cryptomonnaies ne se banalisent.

Avec l’arrivée imminente du métavers les possibilités sont infinies

En ce moment, des cryptomonnaies telles que le Bitcoin et l’Ethereum fonctionnent comme des actions, et leur extrême volatilité n’est pas adaptée à des paiements réguliers. Pour l’heure payer son resto en bitcoins paraît encore un peu compliqué. Surtout compte tenu de l’amplitude de ses variations !

Cela dit, le changement est presque inévitable. Il faut simplement que certains ajustements se fassent, dans l’intervalle.

D’ailleurs, que vous soyez haussier ou baissier sur les cryptomonnaies, la technologie qui les entoure est très exaltante. Nous n’avons même pas encore effleuré le quart de ce dont elle est capable. Avec l’arrivée imminente du métavers, en particulier, les possibilités sont infinies.

- Advertisement -spot_img

More articles

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -spot_img

Latest article

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR